Troubles de la fertilité féminine : les causes et les traitements disponibles

Troubles de la fertilité féminine : les causes et les traitements disponibles

On parle de troubles d’infertilité lorsqu’un couple ne parvient pas à concevoir un enfant au bout d’un an. Et selon les études, environ 45 % des problèmes de fertilité d’un couple provient de la partenaire féminine. Les causes de ces troubles sont nombreuses. Dans cet article, nous allons voir les causes les plus fréquentes ainsi que les options qui s’offrent au couple.

Les facteurs qui peuvent affecter la fertilité chez une femme

Un dérèglement hormonal peut être à l’origine des troubles de fertilité chez une femme. L’ovulation est en effet contrôlée par les hormones de fertilité. Si ces dernières sont perturbées, cela va affecter l’ovulation. Sachez que le stress, la grosse fatigue et la maladie peuvent être des facteurs à l’origine du dérèglement hormonal. L’absence ou l’irrégularité des règles peuvent traduire une anovulation (absence d’ovulation) ou une dysovulation (troubles d’ovulation).
L’endométriose provoque également des troubles d’infertilité chez près de 30 % des femmes qui en sont touchées. Il s’agit d’une maladie qui se caractérise par le développement de l’endomètre en dehors de l’utérus. Si vous ne parvenez pas à faire un enfant, et ressentez des douleurs durant vos périodes de menstruations, pensez à consulter un médecin.
Des anomalies morphologiques et d’autres maladies comme un fibrome utérin peuvent également empêcher la conception d’un enfant.

Quels traitements ?

Les traitements à mettre en place dépendent bien évidemment de la cause des troubles d’infertilité chez la femme. Une induction de l’ovulation peut être effectuée s’il s’agit d’un problème hormonal ou de troubles d’ovulation. Le traitement vise alors à stimuler l’ovulation. L’insémination intra-utérine est aussi une option qui s’offre au couple. Cette technique peut être mise en place lorsque l’obstacle à l’implantation à un éventuel embryon se trouve au niveau du col utérin. L’ostéopathie peut également s’avérer efficace dans les cas d’infertilité fonctionnelle. Eh oui, l’ostéopathie ne se limite pas aux traitements des douleurs ostéo-articulaires. Cette médecine peut également aider une femme à tomber enceinte. Elle est particulièrement recommandée lorsque la femme a des séquelles de chirurgies gynécologiques, urinaires ou abdominales, des antécédents d’accidents au niveau des fesses, ou encore des antécédents de fausses couches. Veillez seulement à choisir un bon praticien. De plus en plus d’ostéopathes possèdent aujourd’hui un site internet propre à leur activité. Cela vous aide à avoir une idée sur le champ d’action du praticien, son expérience et sa formation. Vous pouvez par exemple visiter le site https://www.anne-ferdinand.com/ si vous habitez à Biarritz. Vous y verrez le parcours et l’expérience de l’un des ostéopathes à Biarritz qui peuvent vous accueillir. Sinon le bouche-à-oreille est un outil de recherche efficace. Renseignez-vous auprès de vos collègues de travail, vos amis ou vos proches.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Le syndrome de la tête plate : causes et traitements

Le syndrome de la tête plate touche beaucoup